Les indications de la somatopathie

Les indications de la somatopathie : mal de dos, lombalgie

Le champ d’indications de la somatopathie est très large et couvre de nombreuses affections.

Effectivement, cette approche manuelle douce et globale s’intéresse à tous types de symptômes aigus ou chroniques liés à des traumatismes physiques ou émotionnels ainsi qu’à leurs causes psychosomatiques.

 

Témoignage cervicalgie

 

Principales indications de la somatopathie

  • Douleurs articulaires, vertébrales, et les névralgies qui en découlent :
    Maux de dos, des membres, des chevilles, lombalgies, hernies, sciatiques, cruralgies, pubalgies, torticolis, névralgies cervico-brachiales, entorses, hallux-valgus
  • Syndrome du canal carpien
  • Migraines, acouphènes, vertiges, malaises vagaux, fibromyalgie
  • Accompagnement des troubles féminins (ménopause…) et masculins (andropause, prostate).
    Cystites, énurésie, règles et rapports douloureux, suivi post-avortement…
  • Les traumatismes chez les sportifs, entorses, douleurs des membres et du dos
  • L’accompagnement de confort de certaines maladies lourdes et handicaps
  • L’accompagnement des suites opératoires ( adhérences cicatricielles, fractures, prothèses…)
  • Chez l’enfant, problèmes O.R.L. à répétition, troubles scolaires, du comportement, orthodontie, suivi de scolioses et ceci dès le plus jeune âge
  • Douleurs organiques, respiratoires :
    Constipation, digestion difficile, reflux gastriques, hernie hiatale, foie, vésicule biliaire.
    Difficultés respiratoires, douleurs costales
  • Déséquilibres émotionnels : insomnies, stress, mal être, deuil

 

Les indications de la somatopathie pour la femme enceinte

Les indications de la somatopathie: grossesse, lombalgie, sciatique

La somatopathie est particulièrement indiquée pendant la grossesse. Ainsi, elle permet de traiter des troubles liés à cet état de changement profond (les douleurs du bassin, lombalgies, sciatiques et névralgies qui en découlent…). En effet, son intérêt est de favoriser le bon déroulement de la grossesse sur tous les plans. Par conséquent, cela favorise un bon pronostic de l’accouchement. Dans certains cas, elle peut aussi éviter un accouchement prématuré.

Après la naissance, il est également important de rééquilibrer le bassin. En effet, la statique du bassin a été fortement sollicitée, entraînant surtout lombalgies, petites incontinences, jambes lourdes etc.…
La somatopathie peut donc apporter un soutien et un accompagnement efficace, pour aider la maman à retrouver un niveau émotionnel stable après l’accouchement.

 

Les indications de la somatopathie pour le nouveau-né

Le nouveau-né, a peut-être subi durant la grossesse ou la naissance, des pressions et émotions particulières (forceps, ventouse, césarienne). Le traitement préventif du bébé, dans les semaines qui suivent sa naissance, permet d’éviter les insomnies, reflux, régurgitation, problèmes d’allaitement. Les applications apportées sur le bébé, sont uniquement un travail sensoriel et proprioceptif sur les mains, les pieds et le sacrum.
Comme pour l’adulte, aucune mobilisation du rachis (lombaire, dorsal, cervical) et du crâne n’est pratiquée.